Sauter au contenu principal
Centre Antipoison de l'Ontario
Rupture de stock de N-acétylcystéine (NAC)
2 minute read

Rupture de stock de N-acétylcystéine (NAC)

ALERTE : rupture de stock de N-acétylcystéine (NAC)

Les empoisonnements à l’acétaminophène représentent 10 % de tous les appels à notre Centre antipoison.

Le N-acétylcystéine (NAC), l’antidote pour les empoisonnements à l’acétaminophène, est disponible en solution de 20 % (200 mg de NAC par ml de diluant). Il est habituellement fourni en flacons de 10 ml ou 30 ml.

Les centres antipoison de l’Ontario, du Manitoba et du Nunavut ont appris récemment qu’il y a une rupture de stock des flacons de 30 ml (fournisseurs Sandoz et Hikma) et des flacons de 10 ml (Hikma Pharmaceuticals). Un nouvel approvisionnement est attendu entre la mi-décembre et la fin décembre 2022.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

  1. Ne PAS commencer une perfusion de NAC sur la base d’antécédents d’exposition à l’acétaminophène.
  2. Effectuer une prise de sang pour mesurer le taux d’acétaminophène et comparer avec le nomogramme de Rumack-Matthew, selon le temps écoulé, afin de déterminer la nécessité d’utiliser du NAC.
  3. Communiquer avec le Centre antipoison pour tous les cas où le taux d’acétaminophène n’est pas disponible dans les 8 heures suivant l’ingestion.
  4. Considérer l’utilisation d’une concentration de 3 % de NAC dans 500 ml (au lieu de 1 l) comme indiqué sur la page de Ressources de soins aux patients.
  5. Ne jamais commencer une perfusion de NAC à haut risque à moins que ce soit indiqué par le Centre Dans plusieurs cas, une perfusion de NAC régulière est suffisante et évite le gaspillage.

 

Back to Top